Sign in
Download Opera News App

 

 

Les Camerounais se moquent après l'élimination des Éléphants, ces images drôles

Les Camerounais auraient-ils la rancune tenace ? Plus de 24 heures après le combat épique entre Lions indomptables du Cameroun et Éléphants de Côte d'Ivoire (1-0) au stade Japoma de Douala le 16 novembre, certains supporters semblent décidé à prolonger la liesse. 

Ce match était surtout celui du rachat pour les Lions indomptables, après les larmes de tristesse en 2006 lorsqu'ils ont raté la Coupe du Monde en Allemagne, au profit des Éléphants de Côte d'Ivoire. Battre à domicile ces Lions, devant leur public, aurait sans doute été l'humiliation suprême. On comprend donc qu'après cette victoire au goût de revanche, la joie déborde les rues camerounaises, grâce au petit but de l'attaquant lyonnais Karl Toko-Ekambi, survenu à la 22è. De quoi faire exploser de bonheur le stade Japoma de 50 000 places ce soir-là.

(Christian Bassogog ne pouvait rêver mieux)

A l'époque, la qualification de l'équipe du capitaine Didier Drogba avait inspiré une chanson des Éléphants en featuring avec Magic System. Eh bien, devinez quoi ! Les joueurs camerounais ont entonné la même chanson dans le bus qui les transportait après le match. On les voit chanter et danser, en se filmant au comble de l'allégresse. Dans le refrain, ils remplacent certains mots par ceux qu'ils se sont créés, en inversant les rôles... Évidemment.

Christian Bassogog, milieu offensif du Shanghaï Shenhua (championnat de Chine) et des Lions indomptables est particulièrement excité dans la vidéo. Sa joie est d'autant plus grande qu'il avait déclaré la veille du match que les Lions indomptables feraient d'une bouchée les Éléphants. Heureusement pour lui, le vent a tourné en leur faveur, malgré les efforts de Sébastien Haller et ses coéquipiers pour recoller au score. 

(Une internaute tente pour la circonstance de transformer les Éléphants en convoyeurs de colis)

Sur les médias sociaux, les "Camers" n'en finissent plus de savourer leur joie. Des images et commentaires drôles ont fleuri sur la toile, pour chambrer sportivement les Ivoiriens.

S'ils sont parvenus à priver la Côte d'Ivoire d'un nouveau Mondial après celui de 2014, reste que les Camerounais ne sont pas pour autant tout à fait sortis de l'auberge.

(Des lions ayant l'air de se marrer, et une femelle qui compte bien s'offrir un éléphant en festin)

En effet, le capitaine Éric Maxim Choupo-Moting et les siens devront espérer se qualifier, en jouant les barrages en mars prochain. Seuls les cinq vainqueurs iront au Qatar. Cependant sur cette route, il y a des pays maghrébins qui ne réussissent pas toujours à certaines équipes du sud Sahara. À l'image des Fennecs d'Algérie, ces renards qui ont plus d'un tour dans leur sac ! Les Lions ont donc tout intérêt à ne pas flancher. Autrement, rira bien qui rira le dernier.

Content created and supplied by: Fatogoma (via Opera News )

cameroun côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires