Sign in
Download Opera News App

 

 

Africa: 1ère séance d'entraînement du nouvel entraîneur, Alain Gouaméné, voici ce qui s'est passé

Le nouveau Président de l'Africa Sports d'Abidjan, Kuyo Téa Narcisse, a procédé ce week-end à sa première nomination depuis son élection le dimanche 28 novembre 2021. Il a choisi une ancienne gloire du club, Alain Gouaméné, pour diriger l'encadrement technique des Aiglons. Ce dernier a effectué sa première séance d'entraînement ce dimanche 26 décembre.

La silhouette du coach Gba Bernadin et de ses trois collaborateurs (Lago Patrice,  Komara Yacouba et Bah Clément) ne sera pas vue sur le banc de touche de l'Africa à l'occasion du match en retard de la 1ère journée de la Ligue 2, ce lundi 27 décembre, au stade Robert Champroux contre Songon FC (15h30). Et pour cause, depuis dans la soirée de vendredi dernier, ils ont été priés par le Président Kuyo Téa Narcisse, de plier bagage. Dans les heures qui ont suivi, <<Cercueil>> a fait appel à une icône du football ivoirien et du club. Il s'agit d'Alain Guiahouly Gouaméné. Ce dernier a immédiatement pris les choses en mains dans la matinée de ce dimanche 26 décembre 2021.

Et l'histoire retiendra que c'est sur le terrain de football de la société Filtisac sise sur l'axe Adjamé-Abobo (en face de l'Université Nangui Abrogoua) que l'ancien gardien de but du Réveil Club de Daloa, de l'Africa , de l'Asec et des Eléphants a commencé sa première séance d'entraînement de son histoire, en tant que nouveau coach des Aiglons. Avant toute chose, Alain Gouaméné a été officiellement présenté aux joueurs par le Président Kuyo Téa Narcisse.

<<Chers joueurs de l'Africa, je vous présente officiellement votre nouvel entraîneur. Il s'appelle Alain Gouaméné. Je sais que vous le connaissez déjà. Parce qu'il n'est plus à présenter. C'est à lui que vous devez désormais poser vos problèmes urgents. Il est votre premier interlocuteur. Il va commencer aujourd'hui avec vous>> a lancé le nouvel homme fort de la grande famille Oyé.  

Investi par ces propos bien pigés par Séry Dogo et ses coéquipiers, le nouveau patron du banc de l'Africa a exprimé ses sentiments avant de marquer déjà son territoire. <<Je suis heureux d'être là. L'Africa est mon club. Il m'a permis de m'exprimer en tant que gardien de but. Ma priorité, c'est avant tout la discipline. Dans un premier temps, vous devez vous respecter les uns, les autres. Vous devez aussi respecter tous mes collaborateurs. C'est pareil également  pour eux. En clair, je ne pardonnerai pas les indisciplinés. Sachez aussi qu'il n'y aura pas de joueurs privilégiés, ni indispensables. C'est le talent de chacun qui sera le premier critère pour être titulaire>> a-t-il averti.

Le coach Alain Gouaméné qui connait bien la situation réelle de l'Africa (pour avoir été membre du Comité de Normalisation du club), a tenu à interpeler ses nouveaux poulains. <<Notre objectif commun, ce sera de gagner pour aller de l'avant. L'Africa est un club mythique. Mais, être en Ligue 2 n'est pas une fin en soi. Nous devons faire en sorte que le club retrouve ses lettres de noblesse. Tous nos matches doivent être considérés comme des finales. Parce que, tous nos adversaires viendront avec un moral de fer. Nous devons donc être forts pour résister aux nombreuses adversités>>.

Avant de passer sur la pelouse pour sa première séance d'entrainement, le héros de Sénégal 92 a tenu à démentir l'information relayée sur les réseaux sociaux et selon laquelle le coach Maxime Gouaméné (sélectionneur des Eléphants locaux) serait son adjoint. << J'ai demandé à Maxime Gouaméné de venir m'apporter un coup de main en attendant de choisir mes adjoints dans les prochaines heures. Il ne peut pas être entraineur adjoint de l'Africa alors qu'il a déjà un contrat avec la FIF. Pour l'heure, le seul adjoint que j'ai choisi, c'est Bodoua Marcel, comme coach des gardiens de but. Le reste, on verra après le match de ce lundi contre Songon FC>> a-t-il conclu.

Jean-Claude_DJAKUS

Content created and supplied by: JeanClaudeDjakus (via Opera News )

africa alain gouaméné kuyo téa narcisse l'africa sports d'abidjan stade robert champroux

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires