Sign in
Download Opera News App

 

 

Conférence d'avant match Côte d'Ivoire-Algerie : voici tout ce que vous devez savoir sur l'équipe nationale


Le sélectionneur Patrice Beaumelle et le capitaine des éléphants Max Gradel étaient face à la presse ce mercredi matin 19 janvier 2022 pour répondre à toutes les questions. Ils ont rassuré les supporters et ont donné des informations précises sur l'état d'esprit de tout le groupe. Le journaliste Fernand Dedeh nous a fait le compte rendu depuis le pays des lions indomptables.

Les éléphants footballeurs de Côte d'Ivoire seront face à l'équipe nationale d'Algérie demain jeudi 20 janvier 2022. A quelques heures de ce grand rendez-vous qui sonne comme un tournant décisif pour les deux formations, l'entraîneur des éléphants Patrice Beaumelle et le capitaine Max Gradel ont animé la traditionnelle conférence de presse d'avant-match.

A quoi devons nous attendre face à la sélection Algérienne qui est dos au mur ? Max Gradel est formel : "Nous devons gagner ce match. Algerie-Côte d’Ivoire, ça va être un grand match entre deux grandes nations", a-t'il indiqué tout en ajoutant : "le plus important dans un match c’est de se créer des occasions. Après, il faut les finir. Je ne sais pas comment on peut appeler ça, mais nous allons travailler pour nous améliorer."

L'entraîneur Patrice Beaumelle a confié que ce sera un match électrique. "Je pense que depuis le début de la compétition, dans chaque poule, il y a des finales. Ce sera un match électrique." Toutefois a-t-il fait savoir que "ce qui va être important, c’est la fraîcheur physique et mentale, la détermination, la concentration." Le sélectionneur national sait que son équipe à péché par le manque de concentration face à la Sierra Leone. "J’ai dit à mes garçons, la coupe d’Afrique nécessite la concentration", a-t-il ajouté.

Calculs mathématiques et chances de se qualifier.

A ce niveau, le sélectionneur ivoirien se veut clair et objectif : "concernant les questions sur les mathématiques, on est obligé d’arriver au calcul. Toutes les équipes qui ont quatre points peuvent se qualifier. Le plus important, c’est préparer notre match. Faire un calcul pour savoir si on est sûr de se qualifier, il faut attendre. Je m’occupe de la Côte d’Ivoire. On fera le point après les matches du jour." Aussi a-t-il fait savoir qu'après le match face à l'Algérie, "le pire scénario serait de ne pas être qualifié avec quatre points. Je rêve d’avoir des joueurs efficaces."

En ce qui concerne Badra, Zaha et Bailly

"Badra? C’est toujours difficile ce qu’il vit. Il s’est senti responsable. Nous l’avons entouré. Je lui ai dit cela arrive aux grands joueurs. Sur l’action, il s’est fait mal au genou. Il a fait tous les examens. Tous les voyants sont au vert pour qu’il joue. Mais nous sommes vigilants", a dit le sélectionneur. Il a fait savoir qu' ''Eric Bailly est toujours sous contrôle du staff médical. Il ne s’est pas entraîné les deux derniers jours mais Il récupère bien. "Nous espérons compter sur lui pour le match contre l’Algerie", a-t-il martelé. Zaha quant à lui fait ses soins. Il est tombé sur son épaule. Les joueurs récupèrent bien. J’espère que tout le monde récupère bien et frais pour le match."

Patrice Beaumelle et ses garçons sont confiants et conscients de l'enjeu du prochain match contre l'Algérie. Les supporters attendent impatiemment de voir la qualification de leur équipe pour les huitièmes.


Bema Aboubacar...

Content created and supplied by: BemaAboubacarCoulibaly (via Opera News )

fernand dedeh patrice beaumelle éléphants max gradel

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires