Sign in
Download Opera News App

 

 

Comité de normalisation de la FIFA, passe d'armes entre Sangaré et Gohourou à la grande team de La 3

Lors de l'émission La Grande Team de ce lundi, le débat a été ouvert entre Sangaré Mahamadou et Martial Gohourou. Ce qu'il faut noter c'est que la divergence était très profonde entre les deux sur le plateau. En effet, Gohourou désapprouvait la décision de la fifa. Pour lui, cette décision est pleine de contradictions. D'autant plus, toujours selon lui, la fifa vient d'auditeur, il n'y a pas si longtemps les comptes de la fif par le truchement de deux cabinets suisses. Suite à cela, la fifa a félicité le Comité exécutif de la fif. D'où son incompréhension à la volonté de la fifa de mettre sous tutelle la fif. L'animatrice lui a demandé si les conclusions de l'audit ont été rendues publiques. Il a répondu non en y ajoutant que c'est à la fifa de les rendre publiques.

A contrario de Gohourou, Sangaré trouve que la décision de la fifa est la résultante d'un magma de problèmes non résolus. Pour lui, s'il est vrai que la fif a tenu régulièrement des AG depuis 2012, il reste que les quitus ont été obtenus au forceps. La preuve à la dernière AG, le bureau exécutif sortant a obtenu le quitus avec un déficit de 6 milliards. Par ailleurs, dans le cadre du processus électoral, Sam Etiassé a procédé au blocage de des décisions de la commission électorale, alors qu'il n'avait qu'un simple rôle de notification des décisions aux candidats. Ce sont ces c'étaient aux différents candidats de saisir la commission de recours, et non à Sam Etiassé de faire entrave au processus. Il n'avait pas à recourir au président de la fif. C'est fort de tous ces manquements que la fifa a frappé fort. Donc pour lui la décision de la fifa est fondée.

Malheureusement, l'émission n'est pas allée à son terme. La 3 n'a pas non plus fourni d'explication. Comme d'aucuns diraient, l'émission s'est terminée en queue de poisson.

Content created and supplied by: GUIMARAES (via Opera News )

fif fifa martial gohourou sangaré mahamadou

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires