Sign in
Download Opera News App

 

 

Hier, Jacques Anouma s'est retiré des élections de la CAF , voici son discours en toute intégralité!

Les ivoiriens ,amoureux de football ,avaient espoir qu'un fils de la Côte d'Ivoire pourrait être l'heureux élu pour cette élection 2021 à la présidence de la Confédération Africaine de Football (CAF). le président Jacques Anouma était le candidat représentsatif des ivoiriens . Il a malheureusement annoncé son retrait de cette rude compétition qui doit se tenir d'ici une semaine .

C'est dans le journal télévisé de 20h00 , de la nuit du vendredi 05 mars 2021, que le président Jacques Anouma a publiquement annoncé son retrait des élections à la tête de la Confédération Africaine de football . Sur la chaine nationale ivoirienne RTI1, à 21h40mn, il a donné ce discours :

<<L'élection pour la présidence de la Confédération Africaine de Football(CAF) est prévue le 12 mars à Rabat , au Maroc .

J'ai porté un projet africain au service exclusif du développement du football du continent et des générations futures. Les candidatures se sont multipliées à ce moment crucial de l'histoire de la CAF , oú notre football ne peut offrir au monde un visage de division .

Après 1000 reflexions ,concertations,et consultations , inspirées par les valeurs d'union et d'entente que la Côte d'Ivoire a toujours promues sur le continent, convaincu qu'il est aujourd'hui préférable de créer les conditions d'un rassemblement des meilleurs intelligences afin de faire triompher l'intérêt collectif du football africain, j'ai decidé de renoncer à ma candidature .

Une candidature à laquelle j'ai réussi à faire adhérer nombre de personnes ici comme ailleurs, en réalisant cette union sacrée des meilleures volontés africaines autour de la CAF .


Avec un programme commun , nous pourrons contribuer ensemble à son redressement . Je le ferai avec l'expérience qui est mienne, toujours soucieux des intérêts de la Côte d'Ivoire et de l'Afrique.

C'est ainsi que je mettrai mon expérience unique du football continental et mondial au service de la nécéssaire reconstrution du football africain , et de l'organisation prochaine de la CAN 2023 en Côte d'Ivoire.

J'adresse mes sincères remerciements à tous les fils et filles du continent qui m'ont exprimé attention et sympathie durant ce concours exaltant . J'exprime enfin mon excellente gratitude au président , son Excellence Monsieur Alassane Ouattara , au premier ministre Hamed Bakayoko, ainsi qu'à l'ensemble du gouvernement , au comité des sages qui m'a soutenu , aux clubs et acteurs de Côte d'Ivoire , au public sportif , et à mon équipe de campagne pour l'inestimable soutien qui m'a été accordé sans reserve .

Je crois en une Afrique du football uni , forte et respectée. Demain , je ferai donc tout pour remporter au coté de la prochaine équipe dirigeante , issue des accords, la victoire cruciale de la renaissance de la CAF . Je vous remercie.>>

C'est un coup dur pour la Côte d'Ivoire qui espérait voir un de ses dirigeants gérer la direction de la plus haute instance footballistique africaine . Ce qui est à noté , c'est que Jacques Anouma n'est pas le seul à avoir renoncé à cette compétition . Il y a aussi le sénégalais Augustin Senghor . Il reste le sud-Africain Patrice Motsepe et le mauritanien Ahmed Yahya .

En effet, le patron sénégalais de la Fédération Sénégalaise de Football (FSF) a mentionné les réunions qui ont eu lieu les 27 et 28 février à Rabat . Il a mentionné qu'il leur a été demandé de soutenir le candidat Sud-africain, Patrice Motsepe. C'est à croire qu'il y a quelquechose de pas très intègre derrière le renoncement de ces deux grands dirigeants du football africian.

La suite du déroulement de cette élection nous dira davantage sur cette affaire .

Content created and supplied by: Soldatduciel (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires