Sign in
Download Opera News App

 

 

Jeux Olympiques, après avoir battu l'Arabie Saoudite, voici le message des éléphants aux brésiliens

La Côte d’Ivoire a réussi son entrée dans le tournoi olympique de football masculin des Jeux olympiques Tokyo 2020. Ce jeudi 22 juin 2021, les Eléphants U23E ont battu l’Arabie saoudite sur le score de 2-1 au stade international de Yokohama (Nissan Stadium). Lancés dans le match grâce à un but contre son camp par le défenseur Abdulelah Al Amri qui a dévié une balle du capitaine Max-Alain Gradel, les Ivoiriens (1-0, 39e). Mais les Ivoiriens seront rapidement descendus de leur nuage de joie car l'Arabie saoudite va égaliser, sur une belle frappe enroulée de Salem Al Dawsari (44e). Les deux formations partent la pause dos à dos. De retour des vestiaires, Franck Kessié va peser de tout son poids dans le match. Le joueur de l’AC Milan se signale avec une balle sur la barre transversale, avant d’offrir le but de la victoire aux siens. En effet, mis en orbite par Amad Diallo à l'entrée de la surface de réparation, Kessié va pivoter et décocher du gauche une frappe en puissance qui fait mouche (2-1, 66e). Quelques minutes plus tard, l’attaquant ivoirien actuellement convoité par de nombreux clubs européens manque de provoquer un penalty après un choc avec un Saoudien dans la surface, mais l'arbitre, Matthew Conge, a jugé qu'il n'y avait pas faute. Ensuite, moins de dix minutes avant le coup de sifflet final, Salem Al Dawsari a eu l'occasion d'égaliser à nouveau, mais malheureusement son tir s'est écrasé sur la barre transversale d'Ira Tapé (83e). Les dernières tentatives des Faucons n'ont pas été plus heureuses.


En outre, il faut dire que, en 2008 lors de sa première participation aux Jeux olympiques à Pékin, l'équipe masculine de Côte d'Ivoire s'était hissée jusqu'en quarts de finale, où elle avait déposé les armes face au Nigeria, futur finaliste. Mais treize ans plus tard, les Éléphants sont de retour. Et s'il est trop tôt pour leur prédire un destin au moins aussi bon que celui de leurs prédécesseurs, ils ont tout de même pris un bon départ, jeudi 22 juillet.Avec cette victoire, la Côte d’Ivoire entame bien sa deuxième participation aux Jeux olympiques avant le dimanche où elle doit affronter le Brésil. Par ailleurs, logé dans un groupe D dit de la «mort» avec le Brésil (champion olympique en titre), et l'Allemagne, vice-championne olympique en titre, les Eléphants espoirs ont-ils une possibilité de faire qualifier pour le 2e tour ? Se prononçant sur le sujet, le capitaine des éléphants espoir a ceci :<< Nous respectons très le Brésil car c'est une grande nation de football, et d'ailleurs elle est la plus favorite de la compétition. Mais une chose est sûre : nous ne nous serons pas faire, nous donnerons tout jusqu'au bout car nous avons confiance en nous et les Ivoiriens aussi ont confiance en.>> Il est clair que à travers ses propos, le capitaine ivoirien et ses camarades n'entendent pas affronter ce match avec la queue entre les jambes. Car il faut le dire, le Brésil de Charlison a lubrifié une équipe d'Allemagne agonisante sur un score de 4-2. Et vous chers lecteurs, pensez-vous que les éléphants peuvent rélever ce défi face à une équipe du Brésil bien en place avec ce vilain geste observé par le défenseur des éléphants ? Car, alors que la victoire de la Côte d’Ivoire était évidente, Aboubacar Doumbia s’est fait expulser. Entré en jeu à la 90e+2, le joueur ivoirien a écopé d'un carton rouge direct à peine cinq minutes plus tard. Il s’est illustré de la mauvaise manière en serrant le cou d’un adversaire. Un vilain geste que l'arbitre ne s’est pas fait prier de sanctionner sévèrement.

Content created and supplied by: [email protected] (via Opera News )

Arabie saoudite Ivoiriens

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires