Sign in
Download Opera News App

News Sports

 

Soccer

 

Premier League

L’Euro 2021, une bataille de nations

comme dis dans notre dernière publication, nous décortiquons les différentes poules afin de mieux comprendre le contexte de cet Euro si particulier. Vous pouvez donc faire une séance de rattrapage dans la publication précédente sur mon compte afin de vous mettre à jours et mieux comprendre ce qui vas suivre .

continuons avec le groupe C

Dans ce groupe C on retrouve les Pays Bas qui reviennent 7ans après dans une compétition internationale . Depuis le mondial 2014 la Hollande n'avait plus participé à un tournoi car absent de l'Euro 2016 & du mondial 2018 ,une éternité pour ce géant mondial du football. Car les Pays Bas sont réputés dans la formation des jeunes talents avec les différents centres parmi lesquels on retrouve celui de l'Ajax qui procure d'énormes talents depuis des années. Et la demi-finale de l'Ajax en 2018 a redoré le blason du football néerlandais et des talents ont émergé comme De Ligt , De Jong , De Beek & consorts. Avec un jeu léché les néerlandais ont progressé ces dernières années avec une 2e place derrière l'Allemagne et surtout finaliste de la Ligue des nations . Clairement les Hollandais n'ont rien à envier aux autres et le coach Ronald de Boer compte bien le leur faire savoir. Les Oranjes auront le privilège d'évoluer à la Johan Cruyff Arena d'Amsterdam et espèrent raviver les flammes du football hollandais car l'Euro est la seule compétition que les Pays Bas ont remporté ( 1988 ) jusqu'à ce jour . L'Ukraine de son côté enchaîne son 3e euro consecutif avec à sa tête Andriy Shevchenko ballon d'or 2004 & meilleur buteur de la selection ukrainienne de l'histoire. Et il compte insuffler une culture de la gagne à la jeune génération de l'Ukraine comme il l'a fait en Éliminatoires en battant le Champion du titre portugais 2-1 et en terminant première du groupe devant les hommes de Cristiano Ronaldo. Les Zinchenko , Yarmolenko , Malinovyski auront fort à faire dans un groupe bien plus homogène qu'il n'y parait

L'Autriche longtemps dans l'ombre de sa grande voisine allemande veut savourer le goût des premiers plans et pour ce faire , David Alaba ( Bayern Munich) et sa bande devront vaincre un signe indien qui hante la sélection autrichienne car l'équipe n'a remporté le moindre match à l'Euro . Avec un groupe qui pour la plupart évoluent en Bundesliga les rouges et blanc bénéficient de la montée en puissance de certains joueurs de l'effectif avec Marcel Sabitzer & Konrad Laimer ( Leipzig tous deux ) , Valentin Lazaro ( Monchengladbach ) ou encore Marko Arnautovic qui s'est envolé pour la Chine mais qui reste tout de même un élément important du système de jeu de l'entraîneur allemand Franco Foda . L'Autriche devra être solide si elle veut obtenir quelque chose dans ce groupe . La Macédoine du Nord est la deuxième équipe après la Finlande à se qualifier sa première phase finale de l'Euro et découvre le haut niveau car c'est la première compétition internationale de cette petite nation Balkan qui fait à peine 2 millions d'habitants et qui aura à cœur de bien représenter le drapeau macédonien. Le parcours a été long pour cette équipe qui a dû passer via les barrages d'accession car après avoir raté les 2 premières places du groupe G des qualifs derrière la Pologne et l'Autriche( qu'elle affrontera d'entrée ) , la Macédoine ( Du nord) a croisé le fer avec la Géorgie pour obtenir son billet à l'Euro . Le but du vétéran Goran Pandev ( Genoa ) décisif pour son équipe restera l'un des souvenir les plus marquants du football macédonien. Entre Euphorie et Baptême du feu les jaunes et rouges auront fort à faire dans un groupe qui ne laisse pas place au doute . À côté de Pandev il faudra surveiller des jeunes tels que Ejif Elmas ( Napoli ) & Enis Bardhi ( Levante) tous prometteur et qui incarnent l'avenir. Pour écrire l'histoire & rendre un pays fiers qui a vu sa fédération naître seulement en 1993 , la Macédoine du Nord devra faire plus que participer si elle veut étendre le rêve.

concernant les Pays Bas il faut dire que l'équipe devra faire sans maitre absolu en defense en la personne de Virgil Van Dijk qui a dû renoncé au tournoi pour cause de blessure avec les reds de Liverpool mais ils pourront compter tout de même sur le duo Wijnaldum- Depay qui font partie de ces rares rescapés du mondial brésilien de 2014 et qui ont claqué à eux deux à plus de 15 fois pour les oranjes . Les 2 anciens champions du PSV Eindhoven comptent aider l'équipe à atteindre les meilleurs résultats possibles

Place au groupe D

Dans le Groupe D on retrouve 2 équipes de l'Europe de l'Est ( Croatie & République Tchèque) face à 2 autres de l'ouest ( Angleterre & Ecosse ) qui s'affrontent pour des places en 8e de finale. Les Occidentaux auront le privilège de jouer à domicile dans les stades mythiques du football britanniques en occurrence Wembley ( Londres) et Hampden Park ( Glasgow) . Les three lions rêvent de gagner cette compétition devant leur public car la final aura lieu à Wembley au soir du 11 Juillet et l'Angleterre espère y être. Occasion pour le coach Gareth Southgate de laver l'affront du penalty manquer en 1996 dans ce même stade lors de la demi-finale face à l'Allemagne à l'epoque . Les anglais veulent surfer sur leur bonne coupe du monde russe où l'équipe avait terminé sur le podium et compte bien tenir la baraque haute et pour cela ils peuvent compter sur un effectif de qualité qui évoluent pour la plupart en Première League donc qui disputent les joutes européennes ( LDC & Europa League) . Avec l'expérience des Harry Kane, Raheem Sterling, Harry Maguire , Kyle Walker , Jordan Henderson et l'explosion des jeunes talents anglais tels que Sancho & Bellingham ( Tous deux à Dortmund ) , Mount & Reece James ( Chelsea ) , Rashford ( Manchester United ) , Phil Foden ( Manchester City ) confirmé déjà au haut niveau les anglais ont la chance de remporter leur tout premier Euro . Mais pour cela il va falloir disposer face à des équipes que les anglais ont joués récemment donc on s'attend à des retrouvailles entre l'Angleterre et ses futures adversaires car elle a déjà affronté la République Tchèque en éliminatoires qu'elle avait atomisé (5-0 ) à Londres avec un triplé de Sterling et un revers ( 2-1 ) à Prague entre-temps les anglais avaient battu la Croatie ( 2-1 ) à Wembley mais la plupart des gens ont en mémoire cette fameuse demi-finale perdue sur le même score il y a 3 ans en Russie . Mais s'il y a bel et bien une affiche qui retient l'attention des gens c'est ce fameux Angleterre-Ecosse du 18 Juin à venir pour ce qui est de la plus vieille confrontation et la plus ancienne rivalité du monde dont la dernière danse remonte aux qualifs pour la Russie avec un 2 buts partout spectaculaire à Glasgow . Pour l'heure les anglais ont rendez-vous avec leur vieux demons car jamais l'équipe ne s'est hissé en finale d'un peut-être ce sera l'année de vaincre enfin la malédiction pour les three lions et pour ça Raheem Sterling( lui qui a grandi à quelques encablures du Wembley )et ses coéquipiers devront battailler dur s'ils veulent être présents au soir du 11 Juillet pour la finale . Pour cela ils doivent bien entrer dans la compétition face au vice-champion en titre croate qui vient sans pression à cet Euro même si les Vatreni ( Flamboyants) depuis cette finale perdue à la coupe du monde a vu son effectif se bouleverser avec la retraite de certains cadres tels que Mandzukic & Rakitic et l'intégration de certains jeunes comme Josip Brekalo ( Wolfsburg ) , Mislav Orsic ( Dynamo Zagreb ) aux côtés des anciens pensionnaires de cet effectif croates très reluisants. Depuis la finale de la coupe du monde l'équipe a connu quelques difficultés seulement 2 victoires lors de ses 7 dernièrs matches et des problèmes offensifs, espérons que le coach Zlatko Dalic puissent trouver la solution pour cela il peut compter sur ses stars Mateo Kovacic Champion d'Europe avec Chelsea ,Marcelo Brosovic Champion d'Italie cette saison avec l'Inter , Ivan Perisic Vainqueur de la LDC avec dernière avec le Bayern Munich et Champion d'Italie cette saison lui aussi et surtout son maître à jouer celui qu'on surnomme le Mozart des Balkans Luka Modric qui a remporté le Ballon d'or à la suite de ce mondial russe . La Croatie est entrée dans une nouvelle dimension veut se faire une place aux côtés des grosse cylindrées européennes mais tout comme l'Angleterre elle fait face à un problème car les Croates n'ont jamais franchi le cap des demi-finales une fois sorti des poules l'équipe se retrouve éliminé dès le tour suivant. Il faut briser ce plafond de verre pour espérer obtenir quelque chose dans cette compétition.

Concernant la République Tchèque c'est une compétition à laquelle elle s y habitue car depuis qu'elle est devenue une nation indépendante en 1993 ( se séparant de la Slovaquie dans l'ancienne Tchécoslovaquie) elle prend part toute les phases finales de l'Euro faisant une finale perdue ( 1996 face à l' Allemagne) et une demi-finale en 2004 au Portugal perdue face à la Grèce mais depuis l'époque où les Karel Poborski , Vladimir Smicer , Milan Barós , Pavel Nedved ont brillé les Tchèques sont à la recherche de talents à l'échelle mondial qui peut représenter le pays . La meilleure performance reste la victoire en 1976 lorsqu'elle représentait la Tchécoslovaquie et Tomás Soucek ( Auteur d'une bonne saison avec West Ham en PL ) et ses partenaires veulent bien rééditer cet exploit. L'équipe tchèque à la différence de certaines nations n'a pas ce joueur médiatiquement connu comme on peut le voir avec certaines nations depuis le retrait de Petr Cech ou encore Tomás Rosicky mais reste confiant quant aux chances qu'elle a pour le tournoi. Une fois de plus il va falloir compter sur cette équipe en attendant l'entrée en lice face à des écossais qui seront gonfler à bloc car les vieux briscards britanniques n'ont plus participé à un tournoi majeur depuis un bon moment et compte bien s'installer durablement au haut niveau. Que ce fût long pour l'Écosse évincé des qualifs, l'équipe a dû s'en remettre aux barrages de la Ligue des nations face à la Serbie alors qu'elle ne partait pas favorite . 1 but partout après prolongation et le pénalty manqué de l'attaquant serbe dans la serie des tirs aux buts propulsait les écossais en phase finale. Une équipe essentiellement composée de joueurs évoluant en Ecosse et en Angleterre c'est une équipe redoutable avec ce fighting spirit et sa hargne du travail aguerri au combat physique . Les hommes de Steve Clarke devront montrer plus que de la résistance pour espérer continuer à rêver et pour cela les terriers tartans comme on les surnomment peuvent compter dans leur rang des joueurs comme Andy Robertson ( Liverpool et capitaine de l'équipe) , Scott Mctominay ( Manchester United) , Kieran Tierney ( Arsenal) , John Mcginn ( Aston Villa et meilleur buteur lors des qualifs) mais aussi de l'apport des 2 géants club du pays ( Celtic & Rangers ) qui approvisionne l'équipe nationale. L'Ecosse aura l'avantage de disputer 2 de ses 3 matchs dans son antre du Hampden Park à Glasgow et pourra compter sur le soutien total de son public . Vivement que la compétition commence pour voir une autre équipe britannique à l'oeuvre.

n’hésitez pas à vous abonner pour avoir plus d’informations croustillantes cher fans de football.

Content created and supplied by: Goldennews12 (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires