Sign in
Download Opera News App

 

 

" Il avait conduit les enquêtes post-crises de 2011", qui est Aly Yéo nouveau procureur

Par Richard Gallet


Le Conseil des ministres du 24 Mars a donné son accord en vue de l'élévation de Monsieur Aly Yéo et de sa nomination en qualité de Procureur près de la Cour des Comptes. Lucarne sur un magistrat au parcours impressionnant.


" Au titre du Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme; le Conseil a donné son accord en vue de l’élévation de Monsieur ALY Yéo, matricule 225 263-A, au rang de Magistrat Hors Hiérarchie, Groupe A, échelon unique et de sa nomination en qualité de Procureur Général près la Cour des Comptes". Du pupitre en verre où il se tient pour lire le communiqué du Conseil des ministres, le ministre Sidi Tiemoko Touré , avec sa voix envelopante annonce la promotion d'Aly Yéo. L'homme qui occupait depuis le mois d'Août 2017 le poste de président de la Cour d'Appel d'Abidjan n'est pas un parfait inconnu du milieu judiciaire. Discret, humble et gros travailleur, ce magistrat nommé depuis 1989 voit ainsi son mérite reconnu par le président Alassane Ouattara qui l'a donc fait admettre au grade supérieur( grade A) plus de 25 ans après.


Le désormais procureur général près de la Cour des Comptes cumule près de 32 ans de carrière judiciaire. Au lendemain de sa prise de pouvoir, Alassane Ouattara lui avait confié les premières enquêtes dans le cadre des événements post-crise 2011.


Sa carrière débute peu avant l'ère du multipartisme en Côte d'Ivoire. Substitut du procureur de la république près le tribunal de première instance d'Abidjan, il vit les heures chaudes de l'entrée de la Côte d'Ivoire dans la démocratie. Il est par la suite, nommé juge au Tribunal de première instance d'Abidjan de 1992 à 1993 avant de se voir détacher au Tribunal du Travail où il officie en tant que juge. Là-bas, il collabore au règlement des conflits entre employeurs et employés et tranche les litiges liés à la question de l'emploi. Il n'y fera pas carrière malgré des résultats encourageants. C'est au ministère de l'Education Nationale qu'il atterrit. De la période allant de 1994 à 1999,il y est détaché. 5 ans durant jusqu'à ce qu'intervienne le Coup d'État militaire de Robert Guéi, il y règle les questions liées au Droit sous le ministre Pierre Kipré.


En début des années 2000, Daloa ,la ville des antilopes fait connaissance avec le procureur de la république près du tribunal de première instance, puis avec son président. Il y exercera 3 ans avant de diriger le cabinet du ministre de la justice d'alors Tagro Désire jusqu'en 2009. Ensuite, ce sera la Cour Suprême en tant qu'avocat général à partir det aujourd'hui, la Cour des Comptes.


Like et laisse un commentaire

Content created and supplied by: GALLETRICHARD (via Opera News )

Aly Yéo Cour des Comptes Procureur Général

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires