Sign in
Download Opera News App

News Sports

 

Soccer

 

Premier League

Guardiola : J'ai peu de reproches pour la finale perdue

Le manager de Manchester City, Pep Guardiola, a salué les efforts de ses footballeurs et le jeu de son équipe dans la seconde moitié de la finale contre Chelsea, même s'il a regretté de s'être incliné face à un adversaire "très physique" et efficace.

"Ce fut un moment exceptionnel et je suis triste d'avoir perdu. Nous avons eu de grandes chances, celle de Sterling, celle de Phil Foden... et dans la seconde nous avons été plus constants", a déploré le sélectionneur espagnol devant le Movistar. + microphones.


Guardiola a fait valoir les variations de son onze de départ dans la recherche du jeu : « Je cherchais beaucoup de jeu. Nous n'avons pas souffert défensivement. En première mi-temps, il nous a été difficile d'atteindre la ligne suivante. avons bougé plus et nous l'avons atteint. avons pu marquer ".


L'entraîneur espagnol a rappelé que Manchester City avait atteint une finale de Ligue des champions pour la première fois: "Nous avons très bien concouru la première fois ici. Il faut maintenant se préparer à revenir."


"C'était un match très régulier. Nous sommes arrivés plusieurs fois pour pousser le ballon et dans la seconde, le rival n'a pas quitté la surface. Nous avons très bien concouru avec une équipe très forte, a ajouté Guardiola.


"Il y a des équipes formidables qui l'ont remporté quatre ou cinq fois dans cette compétition. Pour nous, c'est très difficile. Nous sommes venus ici et j'ai peu de reproches. C'était notre première fois. Ils n'avaient plus de match. Nous avons eu des problèmes avec des pertes et tout ça. Cela en dit long sur la façon dont nous l'avons fait », a insisté Guardiola.


"Chelsea a une structure défensive solide, avec cinq et quatre ensemble et ils sont très physiques. Nous ne l'avons pas mis et ils ont gagné", a-t-il conclu.

Content created and supplied by: Flash-net (via Opera News )

chelsea ligue des champions manchester city pep guardiola phil foden

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires