Sign in
Download Opera News App

 

 

Voici ce que les joueurs locaux doivent faire pour éviter les problèmes de salaires à l'avenir

L'image des joueurs de l'Africa Sport d'Abidjan arborant une banderole pour réclamer salaire a fait le tour des réseaux sociaux. C'est triste pour ces joueurs qui ont une famille à charge. Leur banderole s'adressait au comité de normalisation. Mais ce qu'il faut noter, c'est que le comité de normalisation n'est pas leur employeur. Ce sont les présidents de clubs, garants moraux de ces équipes qui sont les employeurs légaux. Nous pensons que c'est à eux qu'il faille s'adresser.

Ceci étant dit, nous sommes tous d'accord que les joueurs de football sont aussi des travailleurs comme tous les autres. Ils ont donc des devoirs mais aussi des droits. Et en Côte d'Ivoire, appartenir à un syndicat est un des droits du travailleur. Nous sommes donc convaincus que si les joueurs locaux étaient regroupés en syndicat, ce serait plus simple pour eux de mener ce genre de combat.

C'est donc le moment d'y songer. Car sous d'autres cieux ce genre d'association existe pour la défense des droits des sportifs.

C'est bien honteux pour le sport ivoirien et africain en général lorsque nous voyons en Europe ou ailleurs les joueurs mener une vie de luxe. S'il s'avère que le comité de normalisation peut faire quelque chose pour que tout rentre en ordre, que cela soit fait dans les plus brefs délais pour que les joueurs retrouvent le sourire.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires