Sign in
Download Opera News App

 

 

Kylian Mbappé : On n’a pas besoin de perdre pour apprendre

Kylian Mbappé a accordé un entretien à RMC Sport au cours duquel il a abordé plusieurs sujets, notamment en ce qui concerne sa carrière. Et le moins que l’on puisse dire, est que le joueur est bien motivé et très déterminé à faire de grande de chose, surtout gagner la Ligue des Champions, l’un des rares trophées qui manque à sa collection déjà impressionnante.

En effet dans son entretien, Kylian Mbappé a révélé à quel point gagner la Ligue des Champions est très important pour lui : « La Ligue des champions, ça a une place très importante. La Coupe du monde, le fait de l’avoir gagnée tôt, c’est quelque chose que tu ne réalises pas forcément. Peut-être que si j’ai la chance d’en gagner une à 30 ans, elle sera plus forte en émotions et en symbolique que celle que j’ai gagnée. Pour moi c’était ma première, tu gagnes, ok on y va, c’est gagné, ok on peut rentrer. Je n’ai pas souffert pour la gagner, je suis venu je l’ai gagné tout de suite. La Ligue des champions c’est autre chose, car j’ai connu des étapes où l’on a perdu, souffert, c’est autre chose. Si on la gagne ce sera autre chose, si je la gagne il y aura de l’émotion, même si la Coupe du monde c’est le graal absolu. Mais la Ligue des champions, pour moi, en club, c’est ce qui se fait de mieux. »

Pour Kylian Mbappé, c’est cliché de dire qu’on apprend de ses défaites : « Ce n’est pas vrai, ce n’est pas vrai. Je n’ai pas eu besoin de perdre pour apprendre et tu n’as pas besoin de perdre pour apprendre. Ça, c’est un discours pour consoler. Mais c’est vrai qu’une fois que tu as perdu, bah il faut s’en servir, tu ne vas pas garder la défaite comme une tache noire, faut s’en servir. Mais je ne crois pas en cette logique qu’il faut perdre pour apprendre. Non. Parce que moi, avant de connaitre les défaites que j’ai eu, j’avais presque tout gagné, et pourtant j’avais acquis une expérience, un voyage hyper enrichissant, j’avais tellement appris des joueurs que j’ai côtoyés, des entraîneurs, de tous les gens. Je n’ai pas eu besoin de perdre pour ça. Donc pour moi, c’est vraiment consoler un loser puisque vous parliez de losers ! »

Il s’est aussi prononcé sur sa préparation pour être un buteur hors pair : « Pendant longtemps, on m’avait reproché de ne pas marquer de buts. J’étais chez les jeunes et j’aimais faire le spectacle. Mais je ne marquais pas de buts. Je me souviens que plusieurs de mes entraîneurs m’ont dit qu’il fallait marquer dans le football d’aujourd’hui. Et pour marquer des buts, il faut répéter ces gestes. Tu ne fais pas des passes toute la semaine pour tirer le samedi. Ce n’est pas logique. »


Mais il ne finit pas sans se prononcer une nouvelle fois sur son égo : « Si les gens ne comprennent pas parfois, c’est peut-être aussi parce qu’il y a cette barrière créée par rapport à ce sujet-là. On n’explique pas vraiment ce qu’est l’ego. Pour les gens, l’ego, c’est juste de ne pas donner un penalty à un copain, ou avoir un meilleur salaire que le joueur de l’équipe rivale. Ce n’est pas que ça. C’est aussi dans la préparation, c’est quelque chose de personnel. Se surpasser. C’est bien au-delà de ce truc superficiel, de dire “moi je, moi je”. Je pense qu’il y a pas mal de choses à dire sur ça. »

Content created and supplied by: Depaul007 (via Opera News )

kylian mbappé ligue des champions

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires