Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire / Burkina Faso : Ces joueurs burkinabè risquent de faire très mal aux Éléphants

Ce samedi 05 juin 2021, Étalons du Burkina Faso et Éléphants de Côte d'Ivoire vont s'affronter dans le splendide stade Alassane Ouattara d'Ébimpé. Pour cette chaude empoignade, les deux sélections ont misé sur leurs meilleurs joueurs.Cela dit, la sélection ivoirienne devra se méfier de certains joueurs burkinabè.

Pour ce match amical contre la Côte d'Ivoire, le Sélectionneur des Étalons A, Kamou Malo n' a pas faire dans la dentelle. Il a sélectionné les joueurs burkinabè les plus en forme du moment et ceux-là pourront donner du fils à retordre aux joueurs ivoiriens. Il s'agit entre autres du joueur d'Aston Villa Bertrand Traoré. Il a réalisé une parfaite saison en Angleterre en inscrivant 8 buts et delivrant 7 passes. À côté de ce talentueux joueur, on peut citer le jeune défenseur Burkinabè, Edmond Fayçal Tapsoba. Faisant partir des Étalons les plus convoités en Europe, Edmond Tapsoba a réalisé une saison merveilleuse avec Leverkusen et figure parmi les meilleurs défenseurs centraux de la Bundesliga.

Au milieu de terrain, le Sélectionneur burkinabè pourra compter sur l'expérience de son capitaine, l'inamovible Charles Kaboré. Le joueur de Dinamo Moscou pourrait bien créer des misères aux milieux de terrain ivoiriens. Dans les cages, les Burkinabè pourront compter sur la grande forme de Hervé Kouakou Koffi. Le gardien de Mouscron en Belgique aura la lourde tâche de faire déjouer les attaquants ivoiriens( Sébastien Haller, Jérémie Boga, Max Alain Gradel...)

À côté de ces joueurs, d'autres Étalons peuvent faire également mal aux Éléphants tels que Patrick Malo de Hassania Agadir(Maroc), Alain Traoré du RS Berkane( Maroc), Abdoul Fessal Tapsoba du Standard de Liège (Belgique)... Chers Éléphants, attention au traquenard burkinabè !!!

BathyFiat-Lux

Content created and supplied by: BathyFiat_Lux (via Opera News )

burkina faso côte d'ivoire ouattara

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires