Sign in
Download Opera News App

 

 

Découvrez ce monstrueux boxeur ivoirien, champion d’Afrique

En 2018, il est le champion africain des plus de 90 kg au championnat africain des clubs à Agadir au Maroc.


Koffi Bhaly Ricardo Obiang né le 25 août 1993 en Côte d'Ivoire originaire du centre-ouest de la Côte d'Ivoire est titulaire d'un baccalauréat littéraire au lycée municipal de Koumassi. 


Après son Bac, il étudie la criminologie à l'université située à Cocody mais se voit arrêter ses études pour se consacrer à sa passion : le sport. Après plusieurs pratiques et participations dans différents sports et compétions au niveau national, il trouve sa voie dans le Wushu Sanda. Dès sa première participation officielle, au championnat national de Côte d'Ivoire de Wushu Sanda en 2016, il remporte le titre de vice-champion, après s'être blessé en demi-finale.

Il revient en 2017 pour le championnat national où il décroche cette fois-ci la médaille d’or. Peu après celui-ci, en juillet 2017, il remporte la médaille d’or à la 6e édition du championnat d’Afrique à Cotonou au Bénin. 


Ce titre le qualifie d’office dans sa catégorie pour concourir à la 14e édition du championnat mondial de Wushu Sanda à Kazan en Russie. Par faute de moyens, à la dernière minute il ne pourra pas y participer.


Depuis son sacre africain à Agadir au Maroc en 2018, dans la catégorie des + 90 kg au championnat de ‘’Wushu senda’’ (ws), l’Ivoirien Ricardo Bhaly Koffi, a fait des émules parmi ses supporteurs pour cet art martial chinois, qui était jusque-là très connu sous nos tropiques. Pourtant, contrairement à ce que beaucoup pourrait penser, le chemin de la gloire pour ce ‘’fils’’ de Koumassi, né le 25 août 1993, n’était pas déjà tracé.

En effet, pour vivre pleinement sa passion, il a dû mettre un terme à ses études universitaires de criminologie en 2016, et ce, malgré lui. En cette même année, lors d’une première participation au championnat national ivoirien de ‘’Wushu Senda’’, Ricardo finit vice- champion. 


Dans le courant 2017, l’athlète s’adjuge l’Or, en Côte d’Ivoire et au 6 e tournoi WS africain au Bénin. Reconnu par ses paires comme l’un des meilleures, il n’en finit plus de collectionner les médailles. Spécialiste du Full et du light contact, il adore aller au combat. Et, le ring est son temple où il donne rendez-vous à ses ‘’warriors’’, comme il appelle 

Content created and supplied by: lepkapkato (via Opera News )

afrique côte d'ivoire koumassi ricardo obiang

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires