Sign in
Download Opera News App

 

 

Ligue des champions de la CAF : 13 ans après, l’ASEC Mimosas va-t-il rebondir ?

L’ASEC Mimosas vient de réaliser un bon résultat à l’occasion du deuxième tour aller de la ligue des champions de la CAF.

Les protégés de Roger Ouégnin, Président du conseil d’administration dudit club ont en effet, disposé du club algérien, CR Belouizdad en déplacement à Abidjan sur le score de 3 buts à 1.

Ce résultat oblige les champions d’Algérie sortants à s’imposer par plus de deux buts d’écart au match retour le dimanche 24 octobre 2021chez eux, pour se qualifier pour la phase de poule.

Les Algériens pourront-ils renverser la vapeur ? Cela est peut-être possible mais difficile face à une équipe de l’ASEC qui a la rage de vaincre ces derniers mois.

En fait, après sa finale perdue à Abidjan en 1995 contre Orlando Pirates de l’Afrique du Sud, le club jaune et noir s’est racheté en 1998 en remportant la compétition. Après cette performance, le club ivoirien a joué deux demi-finales (2002 et 2006). En 2007 et 2008, les Mimosas ont participé aux phases de poule avant de disparaître de la compétition.

13 ans plus tard, une occasion s’offre à une nouvelle génération de joueurs talentueux de participer à la phase de poule de la ligue des champions et espérer remporter le trophée.

Pour accéder à cette phase de poule, les Ivoiriens devront tenir 90 minutes sans être battus de plus de deux buts d’écart.

Côté algérien, le seul objectif est également de participer à la phase de poule.

L’enjeu de cette rencontre donnera donc l’occasion d’assister à un match épique, avec un léger avantage pour les Ivoiriens.

Les Mimosas peuvent conserver cet avantage à condition d’être concentrés et vigilants sur tous les plans.

Car à ce stade de la compétition, les maghrébins ont l’habitude de jouer sur le mental de l’adversaire avant et lors de la rencontre afin de le désarmer.

Nathanael Yao

 

Content created and supplied by: Africanewsquick.net (via Opera News )

asec mimosas caf ligue des champions roger ouégnin

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires