Sign in
Download Opera News App

News Sports

 

Rugby

 

Tournoi de la fraternité : Assahoré Jacques à ses frères « La politique ne doit pas nous diviser »

Démarrée le 31 juillet 2021 dernier, la 1ère édition du tournoi de la fraternité et de la cohésion sociale doté du trophée Jacques Assahoré a connu son apothéose le samedi 18 septembre 2021 avec une finale qui a opposé le village de Kouadiokro de Botro et celui de Kouassi-Golikro de Diabo au stade municipal de Botro. Cette rencontre des deux finalistes qui survient après 1 mois et demi d’affrontement entre 89 équipes aura permis à l’équipe de Kouadiokro de Botro de sortir vainqueur au tir au but avec un score de 3 buts contre 0. Ce rendez-vous sportif qui a réuni toutes les forces vives du département de Botro sans distinction de coloration politique a été l’occasion pour Assahoré Konan Jacques d’envoyer un message fort. 

« Nous devons apprendre à vivre ensemble. La politique c’est pour apporter le développement. C’est ce que le président de la république le président Alassane Ouattara nous enseigne. On doit faire en sorte que nos populations connaissent le développement. C’est ça qui vaut la peine d’être défendu. La politique politicienne n’a pas droit de citer. On n’a pas à se diviser, c’est un objectif. Les chemins pour y parvenir divergent mais nous devons avoir à l’esprit que nous sommes frères et nous devons travailler main dans la main » a exhorté le directeur Général du trésor et de la comptabilité publique. Il s’est dit heureux de l’engouement que ce tournoi a suscité. « Je suis très satisfait de la mobilisation. Il y a eu 98 matchs environ, il n’y a pas eu d’incident majeur. C’est un tournoi fédérateur et un des indicateurs qui témoignent que l’objectif a été atteint. » a-t-il dit.

Pour l’initiateur, il s’agissait à travers ce tournoi, de non seulement recoller le tissu social dégradé pendant la période électorale mais aussi d'occuper sainement les jeunes des différents villages pendant ces périodes de vacances. « Souvenons-nous que nous nous sommes déchirés entre nous frères lors de la présidentielle 2020. C’est la raison pour laquelle j’ai choisi le football, qui est un facteur de rassemblement, pour nous mettre ensemble et continuer de vivre ensemble, car la politique ne doit pas nous diviser », a soutenu le natif de Boukebo.

 

Auteur : N. Devinci

Vos commentaires et partages sont attendus

Content created and supplied by: N.Devinci (via Opera News )

alassane ouattara botro jacques assahoré jacques à

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires