Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire : Voici le programme des Etats Généraux de l'Education et de l'Alphabétisation (EGEA)

Le Lundi 19 juillet 2021, le Premier ministre ivoirien Patrick Achi a procédé au lancement officiel des états généraux de l'éducation et de l'alphabétisation à Abidjan Sofitel hôtel ivoire. Ces états généraux se dérouleront durant une période de six mois en quatre phases dont le programme est le suivant.

- La Phase 1 concerne la préparation des EGEA avec notamment l’élaboration et validation des Termes de référence (TDR) de la phase nationale, les consultations des institutions et des partenaires au développement, la validation du budget des EGEA, la prise de textes portant nomination des membres des organes, le lancement et la définition de la stratégie de communication.

- La seconde phase se concentre sur les consultations des parties prenantes avec la mise en place d’une plateforme numérique destinée au grand public, l’organisation des concertations missions préparatoires dans les régions et district, la tenue de rencontres publiques et des entretiens avec les institutions nationales, internationales et des personnes ressources. Ces consultations seront sanctionnées par les productions des rapports des concertations régionales, de districts, des rencontres publiques et des entretiens, puis de la consolidation et la validation de ces rapports.

- La phase 3 est dédiée à l’organisation des journées nationales de l’éducation.

- La phase 4 se consacre à la capitalisation et pérennisation des recommandations à travers l’élaboration et validation du rapport général des EGEA, et validation des actes des ces assises.

Le chronogramme des EGEA:

Phase 1: Préparation des Etats Généraux, mai – fin juin 2021

Phase 2: Consultations des parties prenantes, de juin à décembre 2021

Phase 3: Organisation des journées nationales en janvier 2022

Phase 4 : Capitalisation et pérennisation, de janvier à mars 2022.

Content created and supplied by: Tchilonon (via Opera News )

EGEA Phase 1

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires