Sign in
Download Opera News App

 

 

Culture : La Femme dans le langage des ivoiriens

Beaucoup ont réagi sur cette affaire de viol mimée à la Télévision ivoirienne avec un violeur, un animateur autour d'une table bien garnie avec des rires d'une insolance et inconscience nepturnéennes. Est-ce que cette affaire pourra changer la manière dont les Ivoiriens parlent de la femme? C'est à cette question que le Père Djadji N'guessan Marius, Prête du Diocèse de Yopougon, Docteur en Théologie dogmatique, tente de répondre à travers sa page Facebook.

Dans la Musique

Le vocabulaire que les jeunes artistes ivoiriens utilisent pour parler de la femmes est rabaissant, vomissant et sale. Jadis, les Artistes comme Daouda, Gadji Celi valorisaient la femme dans un langage propre, respectable et adorable. Mais aujourd’hui c'est celui qui insulte la femme qui est l'artiste qui est aimé. Insultez la femme est devenue un texte inspiré .

Les humoristes

L'humour fait partie de la richesse culturelle de la Côte d’Ivoire. Malheureusement, à l'instar de la musique, l'on parle de la femme dans l'humour comme une ordure. Beaucoup d'humoristes Ivoiriens reduisent la femme au sexe, au matériel, à un instrument de plaisir. Regardez bien les emissions comme Bonjour. Vous verrez la manière dont beaucoup d'humouristes parlent négativement de la femme. C’est aussi le cas des webb humoristes.

Sur les réseaux sociaux

Ceux que vous nommez coachs et influenceurs humilient les femmes, les insultes dans un langage d'une bassesse morale et éthique. Avec un vocabulaire poubelleux, ils presentent la femme comme une personne depourvue de sagesse.

Que retenir ?

Si aujourd’hui cet animateur a eu l’audace de présenter une telle bassesse à la television, c'est parce que la société ivoirienne aime de telle gabegie surtout lorsqu'il s'agit de la femme. Dailleurs, il y avait de grandes femmes sur le plateau qui ne faisaient que rire. Aux différentes emissions de Bonjour, les humoristes humilient les femmes en presence de femmes ministres qui applsudissent. Quand  les artistes musiciens objetisent la femme dans leur musique, qui dansent avec joie? Là encore c'est la femme.

Allez voir les pages de ceux qui insultent chaque matin la femme sur Facebook, leurs abonnés sont des milliers de femmes. Chaque fois que j'attirais l’attention sur le vocabulaire avec lequel on parle de la femme en Côte d'Ivoire l'on me traitait de tous les maux. La femme ivoirienne ne se reduit pas à l'argent,  au materiel,  aux uniformes et defilé de 8 mai.  Aujourd’hui tout le monde parle, tout le monde reagit, même ceux qui se taisent face aux abus dans leur entourage et dans leurs familles et institutions, parlent. C’est beau, c’est bien. Mais les Yves de Mbella sont nombreux dans les familles, foyers et milieux professionnels. Que cette affaire soit le debut je l'espere bien d'une prise de conscience générale sur la manière dont nous parlons de la femme dans ce pays.


Gbapê-13e Apôtre. Cliquez sur suivre pour vous abonnez afin de recevoir de vraies informations.

Content created and supplied by: BKHM (via Opera News )

n'guessan marius

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires