Sign in
Download Opera News App

 

 

Election à la FIF : pourquoi pas "balle à terre" autour d'une candidature unique ?

La présidente de l’Union nationale de la presse sportive de Cote d’Ivoire, Anne-Marie N’Guessan et Frédéric Konan, chargé de communication du Comité de normalisation ont lancé le 1er juin 2021, le concept «Balle à terre».

Cette initiative vise à l’apaisement et au rassemblement des acteurs du football. L’élection à la présidence de la Fédération ivoirienne de Football a suscité plusieurs tensions au sein de la famille du football ivoirien. «Balle à terre » est donc une occasion d’appeler les trois candidats à la présidence de la FIF à calmer le jeu. Didier Drogba, Sory Diabaté, Idriss Diallo, lors de cette activité ont tous répondu à cet appel et adhérer à mettre «balle à terre». Cette initiative permettra t-elle de mettre véritablement «balle à terre» face aux ambitions de trois candidats?

Pourra t-elle contribuer calmer "la rencontre footballistique entre les "trois joueurs"? L’ élection à la présidence de la FIF a fait couler beaucoup d’encre et de salive occasionnant la mise sous normalisation de la Fédération ivoirienne de Football. Selon le candidat Didier Drogba, « dans le mot fédération, il y a fédérer, rassembler, pas pour une personne mais pour vous les joueurs, pour cette jeunesse qui rêve de vous ressembler et cela n’a pas de prix ». Les trois candidats ne peuvent-ils pas fédérer leur énergies autour d’une seule candidature afin que le football ivoirien sorte gagnant ?

Pour Sory Diabaté : « Je souhaite que nous allions au-delà des mots, que cette rencontre, aujourd’hui, marque un pas de géant pour une véritable paix dans notre football ». Aller au-delà des mots, les candidats ne pourraient-ils eux- memes se rapprocher davantage et sensibiliser leurs supporters? Les trois candidats ne peuvent-ils pas se retrouver et fédérer leurs énergies autour d'un pour l'élection? Comme le souhaite le candidat Idriss Diallo, le comité de normalisation de la FIF devra se pencher : « aux propos néfastes sur les réseaux sociaux». Le comité de normalisation ne doit-il pas accentuer la sensibilisation à l’endroit des réseaux sociaux ?

L’élection à la présidence de la FIF devrait permettre de rassembler tous les acteurs de football et non les diviser encore plus. L’initiative « balle à terre » ne doit pas se limiter seulement qu’aux trois candidats mais aussi les présidents de club. Les initiateurs du concept « balle à terre » ne peuvent-ils inciter les trois candidats vers une candidature unique ? Une candidature unique ne serait t-elle souhaitable pour la paix dans le football ivoirien ? Les présidents de club devront également au niveau de leur faitière contribuer D'autres initiatives devront être multipliées dans le sens afin d'éviter qu'au sortir de l'élection une fronde naisse.  

N'Dri Koffi

Content created and supplied by: N'DRI (via Opera News )

Balle FIF Fédération ivoirienne de Football

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires