Sign in
Download Opera News App

 

 

Sélection ivoirienne : Idriss Diallo veut travailler avec un coach étranger et un coach local

Parvenir à rendre le football professionnel ivoirien plus attractif. Proposer de bonnes conditions aux joueurs. Faire du championnat ivoirien un championnat de meilleure qualité qui permettra d’attirer davantage de monde dans les stades, et donc d’augmenter les recettes de billetterie, d’attirer de nouveaux partenaires économiques, de revoir les droits télé à la hausse, de développer la vente de produits dérivés, comme les maillots. Tels sont les objectifs que s'est fixé le tout nouveau président de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), Yacine Idriss Diallo pour ces quatre prochaines années.

Dans un entretien accordé à Jeune Afrique, ce dimanche 1er mai 2022, Idriss Diallo a expliqué que sa priorité serait de nommer un entraîneur pour les Éléphants de Côte d'Ivoire qui doivent disputer deux matchs en juin dans le cadre des qualifications pour la prochaine CAN qui se jouera au pays d'Alassane Ouattara. Ainsi donc pour Idriss Diallo, ça urge de trouver un sélectionneur dès le mois de mai. Mais quel sélectionneur ? Il souhaite confier la sélection à un duo composé d’un coach étranger, ayant de solides références, et d’un Ivoirien, qui possède ses diplômes d’entraîneur.

L'objectif immédiat consistera à poser de nouvelles bases et l'objectif lointain sera de procéder à un transfert de compétences : « J’ai une idée très précise de ce que je veux. Mon idée est de confier la sélection à un duo composé d’un coach étranger, ayant de solides références, et d’un Ivoirien, qui possède ses diplômes d’entraîneur. Au bout de deux ans, il y aura eu un transfert de compétences entre le premier et le second, et l’Ivoirien pourra alors prendre la place du sélectionneur étranger », a-t-il confié.


Yannick_LAHOUA

Content created and supplied by: Yannick_LAHOUA (via Opera News )

Idriss Diallo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires