Sign in
Download Opera News App

 

 

Un chantre impliqué dans un scandale : des vidéos osées envoyées dans des groupes WhatsApp chrétiens

Un scandale. Un de plus. Et peut-être celui de trop, pour Michel Bakenga ? En tout cas, ce chantre chrétien originaire de la République Démocratique du Congo est au cœur d'une affaire pas très catholique. Une affaire qui secoue depuis quelques jours le milieu évangélique.

Des vidéos de scènes pour adultes ont été partagées dans plusieurs groupes WhatsApp d'évangélisation. Le hic est que ces images sont envoyées depuis le téléphone portable du chantre. Les vidéos se sont retrouvées dans quatre groupes, comme le rapporte jeudi 23 septembre le site mbote.cd.

Face à la stupeur et l'incompréhension suscitées, Michel est monté au créneau et clame son innocence. À l'en croire, son téléphone aurait été piraté par une personne malveillante : «Mon compte a été piraté par un inconnu. La personne en question s'est servie de mon numéro pour envoyer des vidéos p*graphiques dans quatre groupes WhatsApp évangéliques». Il ajoute que l'auteur de ce forfait aurait agi dans le but de ternir son "image".

Ce n'est pas la première fois que le chantre se retrouve au centre de tel scandale. Le site mbote.cd rappelle que la dernière scène remonte à 2020. Une vidéo compromettante de lui, en petite tenue, avait fuité sur les réseaux sociaux.

Content created and supplied by: Fatogoma (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires