Sign in
Download Opera News App

 

 

La Cote d'Ivoire possède la plus grande Basilique Au monde

Au coeur de Yamoussoukro, la capitale "oubliée" de Côte d'Ivoire, se dresse une église plus grande que celle de Saint-Pierre à Rome. La Basilique Notre-Dame de la Paix est la basilique chrétienne la plus spacieuse au monde. Sa construction entre 1986 et 1989 a été décidée par le père fondateur et premier président du pays, Félix Houphouët-Boigny qui l'a laissée en héritage.

En forme et en taille, la basilique de Yamoussoukro est une réplique de la célèbre basilique Saint-Pierre de Rome. Le dôme est certes légèrement plus bas mais sa croix atteint jusqu'à 158 mètres. Le bâtiment a une hauteur de 191 mètres.L'intérieur mesure plus de 8.000 mètres carrés. Plus de 400.000 arbres ont été plantés sur ce site.

La basilique offre 11.000 places debout et 7.000 visiteurs peuvent s'asseoir pour assister à une messe. Le bâtiment lui-même peut donc accueillir 18.000 fidèles. Mais il y a de la place pour encore plus de gens à l'extérieur : la place autour du bâtiment peut accueillir 30.000 personnes et jusqu'à 150.000 autres peuvent se tenir le long de l'esplanade en face de l'église.

Les énormes fenêtres vitrées de la basilique ont une superficie totale de 7.400 mètres carrés. Environ 6.000 pièces de verre ont été utilisées pour illustrer différentes scènes de l'Ancien et du Nouveau Testament, notamment la création, la naissance de Jésus et une fenêtre représentant le premier président de la Côte d'Ivoire, Félix Houphouët-Boigny, agenouillé devant Jésus.

Il n'est pas permis de célébrer de mariage ou d'organiser des funérailles dans cet imposant édifice. Moins d’un tiers de la population ivoirienne se dit chrétienne, alors la fréquentation des services de la basilique est faible. Mais ceux qui viennent ici peuvent profiter du système de climatisation d'origine italienne, ce qui vaut au bâtiment, le surnom d'"oasis de fraîcheur".

Aujourd'hui, Yamoussoukro est une ville presque déserte, traversée par des autoroutes à six voies mais vides. En 1983, Yamoussoukro devenait la nouvelle capitale du pays, dotée de grands monuments et des bâtiments, y compris le prestigieux "Hôtel Président". Mais les ambassades et les ministères n’ayant jamais quitté Abidjan, Yamoussoukro est rapidement devenue une capitale fantôme.

Content created and supplied by: Koudou_Paul (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires