Sign in
Download Opera News App

 

 

"Destruction de la Réserve naturelle de Dahliafleur": le gouvernement dément l'information

Photos archives/La Réserve naturelle de Dahliafleur, un beau cadre de détente

Dans un communiqué publié ce jeudi 26 mai et signé du ministre du Tourisme et des Loisirs Siandou Fofana, il est fait cas de l'information relative à une prétendue destruction de la Réserve naturelle de Dahliafleur située dans la commune de Bingerville, et circulant depuis quelques temps sur la toile. Le gouvernement par la voie du ministre Siandou Fofana rassuré qu'il n'en est rien. 

A en croire le communiqué, il n'a jamais été question de détruire cette réserve qui, selon le ministre fait partie des plus beaux patrimoines touristiques de la Côte d'Ivoire. Mieux, il n'a jamais été dit que ce domaine va être concédé au groupe Accor pour la construction d'un réceptif hôtelier 5 étoiles, comme l'ont annoncé des médias en ligne. 

Le ministre avoue dans son Communiqué avoir compris les réactions des Ivoiriens suite à la parution de l'article qui a fait cette annonce. Il comprend la légitimité des réactions et retient que les Ivoiriens restent attachés à leurs réserves et parcs nationaux dont dispose la Côte d'Ivoire. 

En effet, en apportant la précision, le ministre a souligné qu'au sortir de la COP 15 qui s'est tenue récemment à Abidjan, la Côte d'Ivoire qui a abrité ce rendez-vous mondial se doit de prendre certaines dispositions dans le cadre de l'amélioration de son environnement. Ainsi donc dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie Sublime Côte d'Ivoire, et conformément aux priorités du programme cadre de Gestion des aires protégées, le Ministère du Tourisme envisage la mise en œuvre d'un projet d'aménagement et de valorisation de la Réserve naturelle de Dahliafleur. C'est un projet écologique et intégré à la nature qui a une valeur touristique du site, précise-t-il. 

Mieux à la longue, il est envisagé la construction d'un complexe comprenant un réceptif écologique, un parc animalier, un circuit d'ecotourisme, une maison de l'environnement et des sites de loisirs dans cette réserve.

 Pour terminer, il souligne ici que le groupe Accor n'est pas porteur du projet. Cependant, reconnaît-il que ce groupe avait été approché en vue de son intervention dans la phase d'exploitation du projet, mais la Réserve n'a jamais été concédée, ni vendue à ce groupe.

 JT

Content created and supplied by: Jose_Teti (via Opera News )

Côte d'Ivoire Réserve naturelle de Dahliafleur

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires