Sign in
Download Opera News App

 

 

La côtière va redonner un autre visage à San Pedro, les travaux lancés par Patrick Achi

Place Saint-Pierre de San Pedro, samedi 18 septembre, le Premier ministre Patrick Achi et le Ministre de l'équipement et de l'entretien routier, Amédée Kouakou, ont procédé au lancement officiel des travaux de renforcement de la route côtière (Abidjan-San Pedro). Le chantier est une nouvelle autoroute (deux voies, dans les deux sens) qui s'étend sur 353,3 kms au total. Elle traverse les principales villes du sud-ouest, Dabou, Grand-Lahou, Fresco, Sassandra, San Pedro et Grand Bereby. Le deuxième tronçon devrait être réalisé, après la Coupe d'Afrique des nations 2023 (prévue en Côte d'Ivoire).

Les villes côtières bénéficieront de 75 kms de bitume, dont 25 kms pour la ville de San Pedro qui en a cruellement besoin. Le visage de cette belle cité balnéaire est balafré en certains endroits par des nids de poule et autres ornières. En saison pluvieuse, la circulation est perturbée en raison des flaques d'eau, ainsi que la boue qui recouvrent des artères principales. Sans compter le parcours du combattant que constitue le trajet Abidjan-San Pedro. Environ sept heures de temps en voiture pour une distance de 304 kms. Un calvaire qui devrait prendre fin, avec ce nouveau projet.

La côtière est une autoroute qui relie Abidjan à San Pedro, deuxième ville portuaire et la plus importante dans l'exportation du cacao dont la Côte d'Ivoire est le premier producteur mondial.

Le premier coup de pioche des travaux de bitumage ont coïncidé, le weekend, avec les festivités de la quinzaine du Tourisme en Côte d'Ivoire, organisée du 7 au 22 septembre 2021. C'est en prélude à la Journée mondiale du Tourisme, qui se tient le 27 septembre de chaque année. Une caravane parcourt plusieurs villes ivoiriennes. Et l'étape de San Pedro a été dénommée "Cacao tour". Pour cause. C'est la première zone productrice de fèves en Côte d'Ivoire.

Le chantier du bitumage devrait durer 15 mois pour un coût global de 308 milliards FCFA, entièrement financés par l'État ivoirien. Trois entreprises se partagent l'ouvrage (Sogea Satom, Razel CI et PFO).

Pas moins d'une dizaine de ministres ont accompagné M. Achi, représentant le chef de l'État Alassane Ouattara, au lancement des travaux.

Content created and supplied by: Fatogoma (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires