Sign in
Download Opera News App

 

 

L’aéroport de Willy-Brandt : Erreur d’ingénieurs?


Vous avez beaucoup voyagé dans votre vie, et vu des aéroports de tout genre. Mais je parie que celui que vous verrez aujourd’hui vous ne le connaissez pas encore!

Pourquoi suis-je aussi sûr de moi? Et bien parce qu’il n’a ouvert que récemment, en pleine pandémie après 9ans de retard et qu’il n’a fait jusque-là que quelques voyages…pas très folichon!

Voulez-vous connaitre son histoire? Direction Berlin, à l’aéroport de Willy-Brandt. Un aéroport à priori ordinaire, dont la structure est en apparence surprenante. Le 31octobre 2020, il ouvre enfin ses portes après 9 ans de retard, car oui il devait être inauguré en 2011.

On n’a pas arrêté de repousser la date d’inauguration

Entre temps, l’aéroport a connu une avalanche de problèmes : erreurs de construction, rallonges financières, démissions des directeurs et d’employés, avaries, malfaçons, et même la corruption.

9ans plus tard, c’est enfin un jour de soleil (ou presque), pour l’aéroport qui; en plein confinement; ouvre ses portes pour accueillir très peu de voyageurs.

Un grand financement pour deux vols chaque jour

D’ailleurs vous serez surpris d’apprendre qu’il n’effectue que 2vols quotidiennement! Un chiffre affolant, lorsque l’on sait qu’il a fait en tout 6ME de dépassement.

Il lui faudra donc des années pour amortir cette somme faramineuse. Et comme il ne fait jamais très beau à Berlin, c’est mal parti pour cet aéroport maudit!

Malgré un ciel gris, qui ne présage rien de bon (je dis ça je ne dis rien), les deux appareils de EasyJet et Lufthansa ont été généreusement arrosés par les jets d’eau des pompiers pour marquer le coup.

Je sais que toute cette grisaille et cette morosité vous ont un peu plombé le moral, je m’en excuse d’avance. Mais si un jour il vous vient à l’esprit d’aller à Berlin et que vous choisissez d’atterrir à Willy-Brandt, c’est à vos risques et périls!

Content created and supplied by: Paullamar (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires