Sign in
Download Opera News App

 

 

Criminalité, pollution, racisme... les pires villes américaines qu'il vaut mieux ne pas visiter

Vous projetez de faire un voyage aux États-Unis pour découvrir ces endroits mythiques qui vous ont toujours fait rêver ? Il y a des villes américaines qui ont si mauvaise réputation qu'on les zappe illico de notre programme...


La ville la plus dangereuse : DETROIT (Michigan)Première ville du Michigan, Détroit a connu son heure de gloire au début du XXeme siècle grâce aux grands noms de l'industrie automobile Ford, Chrysler et General Motors. Puis après la seconde guerre mondiale, la ville a commencé à décliner. La ville qui comptait près de 2 millions d'habitants dans les années 50 n'en recense plus que 670 000 de nos jours. La crise des secteurs immobiliers et automobiles ont plongé Détroit dans la faillite. C'est ainsi qu'elle est devenue la ville la plus dangereuse des USA avec un taux de criminalité de 1 220 crimes violents commis chaque année pour 100 000 habitants.

La ville la plus raciste des Etats-Unis : HARRISON (Arkansas)Bienvenue (ou pas) à Harrison, une « petite » ville de 13 000 habitants située dans l'Arkansas au sud des États-Unis. Si cette ville a été décrite comme la plus raciste des USA c'est qu'elle abrite le siège du célèbre mouvement suprématiste blanc le Ku Klux Klan. Dans cette bourgade, les drapeaux confédérés et les panneaux de propagande raciste plantés au bord des routes plantent le décor...

La ville la plus polluée : BAKERSFIELD (Californie)Selon une étude publiée par l'Association américaine pour la santé pulmonaire, la ville de Bakersfield en Californie est l'une des plus polluées car sujette aux émissions des puissantes industries agricoles et pétrolières. Cette ville située à 160 km de Los Angeles souffre l'été de la chaleur mélangée aux effluves des raffineries de pétrole. Une étape à bannir de son csircuit aux États-Unis.

La ville la plus pauvre : CLEVELAND (Ohio)Dépeuplée et ravagée par la crise immobilière, la ville de Cleveland est aujourd’hui l'une des villes les plus touchées par le chômage et donc par la pauvreté. Pas vraiment touristique, à part peut-être pour son musée du rock américain, le Rock'n Roll Hall of Fame, Cleveland fait également partie du classement des villes au plus fort taux de criminalité.

La ville la plus froide : INTERNATIONAL FALLS (Minnesota)Située à la frontière du Canada, la ville de International Falls n'est clairement pas la plus connue des États-Unis. A peine 6 000 habitants vivent dans cette ville du nord du Minnesota et pour cause : c'est la ville la plus froide des USA que les Américains surnomment le congélateur du pays « the icebox ». En janvier 2011, le record a été de -43°C.

Content created and supplied by: Souleymane92 (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires