Sign in
Download Opera News App

 

 

Meteor Crater : trou le plus impressionnants de notre planète

Situé en Arizona, à l’ouest des États-Unis, Meteor Crater est le plus célèbre cratère du monde. Il s’agit d’un immense trou provoqué par l’impact d’une météorite tombée sur terre il y a près de 50.000 ans.

Cette météorite, composée de fer et de nickel, pesait quelques 300.000 tonnes et mesurait 45 m de diamètre. On l’appelle aussi « cratère Barringer » en souvenir du géologue et ingénieur des mines Daniel Moreau Barringer.

C’est lui qui acheta le site en 1903 et suggéra que le cratère pouvait être dû à l’impact d’une météorite. Alors qu’on avait cru dans un premier temps qu’il était d’origine volcanique.

Le cratère est devenu une attraction touristique

Ce dernier y fit de nombreux forages à la recherche de ressources métallifères sous-terraines. Selon les estimations des scientifiques, ce manque de roche est dû notamment à la fragmentation de la météorite lors de sa traversée de l’atmosphère. Et aussi à sa vaporisation quasi-complète au moment de la collision. La chose qui n’a engendré que très peu de minerai sous le sol.


Mesurant 1.200 m de diamètre, le cratère atteint en outre une profondeur de près de 180 m. L’énergie qu’entraîna l’impact fort de la chute de cette météorite a par ailleurs été estimée à plus de 20 millions de tonnes de TNT. Soit l’équivalent de 150 bombes d’Hiroshima !

Meteor Crater fait en revanche partie des grands mystères de la science. En effet, le site a fait l’objet de nombreuses études scientifiques. Et il reste même de nos jours le cratère météoritique le plus étudié et le plus visité du monde.

Des campings sont même aménagés aux alentours du site pour les touristes qui viennent visiter Meteor Crater. Se caractérisant par son climat aride, son isolement et par l’ambiance typique qui y règne. Le site a même servi de camp d’entraînement pour les spationautes de la mission Apollo 11 dans les années 60.

Content created and supplied by: Flaashnews (via Opera News )

arizona meteor crater états-unis

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires