Sign in
Download Opera News App

 

 

Deuil / le ministre Anney-Kablan rend hommage à son épouse décédée : "Pourquoi t'en vas-tu ?"

Nocturnes!

Quand viendra l'hiver torride

Et que drappé dans un ample boubou d'écume

Je fendrai le vent,

Reniflant les saveurs de ton corps,

Je te suivrai Ô âme mienne!

À la recherche du temps enfui où,

Jadis nous foulions les sables de notre naïveté

C'était à Alicante sur las ramblas

C'était à Santander,

C'était à Torrelavega. ..pour dans les rochers de la mer.

Voir la cara de Cristo.

C'était à Toledo, en touristes américains

Sans le sous... mais le coeur gros comme ça

Tenant par la main

Le regard lointain

La plus belle fille du pays!

Depuis!

D'heur en heur ..cahin-caha

Nous sommes tenus la main comme à Tolède

Tolède n'est pas fini

Alors ... Pourquoi t'en vas-tu ?

Reviens...j'ai besoin de toi.

L'encrier est vide mais on peut écrire encore

Avec des larmes bleues....

Il est à peine l'heure où le jour n'est pas levé!

Anney-Kablan

À mon épouse...

Content created and supplied by: Sebastien_Levry (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires